La vie continue et est plus forte que tout. Nous rentrons peinards dans nos maisons, dormant dans notre lit en se préparant à passer un agréable week-end. Malgré tout. Malgré le fait qu'on soit troublé par la situation à Haïti. Ça ne nous empêche pas de vivre, non. Mais ça interpelle profondément. Malgré mes dons à deux organismes, je me sens impuissante. Et un peu triste. Parce que ça commence à chauffer à cause d'un manque de tout. Je suis tombée sur ce reportage-photo assez choquant. Je vous épargne les photos troublantes, je laisse ça à votre discrétion.

Ce week-end, je vous souhaite d'apprécier la chance inestimée que nous avons tous.

Haiti_logan_abassi_AFP_1
Logan Abassi /AFP /Getty images

Haiti_Logan_abassi_Afp2
Logan Abassi /AFP /Getty images

logan_abasssi_AFP_3
Logan Abassi /AFP /Getty images