Portion de vie

24 octobre 2011

Psssssst !

J'ai quelque chose à vous dire. Oui, oui, approchez plus près. Pour les prochaines semaines, je vais plutôt me tenir dans ce coin-là. Et de façon définitive quand j'aurai figuré comment rapatrier mon matos d'ici. Je souhaite vous y croiser et n'oubliez pas de me dire ce que vous en pensez !

icons_arrow

Posté par zanouchka à 13:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


22 octobre 2011

Ha pis... bon week-end!

Ha oui, il est arrivé ce week-end. Après une semaine remplie, j'ai quand même le goût de ressortir. Pas envie de ce temps gris, qui nous incite à la farniente. Alors je suis allée me chercher quelques fleurs ce matin, chez le fleuriste et j'ai pris une longe marche et j'en ai ramassé d'autres perdues dans des ruelles. Et ça m'a aussi donner envie d'aller faire le plein de couleurs restant dans nos sous-bois. D'inspirer et d'expirer en regardant lea arbres, et en ramassant des feuilles. Pour faire le plein de couleurs avant la période de grisaille qui s'en vient. Allez, bon deux jours de couleurs. Et s'il n'y en n'a pas, créez-en pardi !

IMG_8728

IMG_8739

IMG_8712

Posté par zanouchka à 10:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 octobre 2011

Méchant stunt

Je viens de voir sur mon fil Facebook un méchant, méchant, méchant stunt dévoilé ce matin par l'Agence Tuxedo. Le produit, une crème masquante pour tatoo et autres trucs qu'on voudrait cacher.

Leur coup de maître ? Approcher l'homme tatoué montréalais Rick Genest plus connu sous le nom de zombie boy, de surfer sur sa  nouvelle popularité puisque recruté l'an dernier pour défiler sur le podium de Thierry Mugler et pour figurer dans le vidéo de Lady Gaga - et de le convaincre d'agir à titre de porte-parole le temps d'une pub.

Comment redonner au Zombie boy son vrai visage.

Tous les détails et making of ici. Brillant !

mugler zombie boy

lady gaga_rick genest

 

 

ATTENTION. ÊTES-VOUS PRÊTS ?




Rico tatou


Rico maquillé

------------------------------------------------------------------------

24 heures plus tard, ce coup d'éclat fait du bruit bien au-delà du produit, qui est somme toute très accessoire. Là où les gens de chez Tuxedo ont réussi  à mener la discussion c'est sur le fait que Zombie boy est beaucoup plus près de son  Rick Genest que d'un zombie. C'est vrai que l'on préfère son apparence sans artifice, même si pour l'obtenir on a recours à 3 pouces d'artifices à la grandeur de son corps pour remasquer ses tatous. Drôle de paradoxe.

C'est parce qu'il était mystérieux qu'il était populaire. Qui connaissait Rick Genest avant qu'il se couvre d'encre ? Maintenant qu'on a découvert que le Rick Genest est vraiment attrayant sans ses tatous, les gens murmurent qu'il a gâché sa vie... Puisque l'emballage est beau, on s'est mis à imaginer collectivement que Rick Genest, au lieu de gagner sa vie basé sur zombie extérieur pourrait peut-être tenter de le faire avec son zombie intérieur... Mais peut-être que Rick Genest adore son apparence de zombie et souhaite vraiment vivre sa vie ainsi.

Avouons-le, est-ce que le bruit autour de Zombie Boy serait aussi amplifié si, sous ses tatous, on avait découvert un garçon moche ?  La conversation s'est décuplée et remet en lumière la question de départ : À quoi jugez-vous un livre ?
Tout est mis en oeuvre pour qu'on réponde : À son couvert, à sa couverture. Et le contenu dans tout ça ? C'est le bruit ambiant créé autour de cette formidable-mais-fausse mise-à-nu, et non la voix de nos zombies intérieurs.


Photos : deja vu international :: daily mail :: dermablend

Posté par zanouchka à 12:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 octobre 2011

En noir, blanc et jaune

Des acteurs importants de la scène culturelle montréalaise se sont offert une rentrée tout à fait à mon goût. Si la tendance se maintient en design cet automne, la culture se porte en noir et blanc, avec une touche d'accent jaune. Élégant - noir et blanc, frais et ludique - jaune. L'ensemble est résolument moderne !


couv_prog_saison

La programmation du théâtre de la Licorne

Un théâtre nouvellement rénové mais la même agence de design:: Ombilicus Mundi ::



FNC_Affiche_27x39_LR (1)

Festival nouveau cinéma_duo Image 10

Le Festival du nouveau cinéma qui bat son plein (c'est le cas de le dire, la majorité des films est sold out)
:: Écorce ::



IMG_8547

IMG_8553  IMG_0509

IMG_0504

La triennale québécoise 2011 au Musée d'art contemporain
Photos : Anouk Boulos
Agence graphique : Je ne sais pas, vous savez c'est qui ?

15 octobre 2011

Ha pis... bon week-end !

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiik-end ! Il sera tellement bienvenue, celui-là. Au programme ? De la grisaille morne, mouillée et froide... C'est parfait, j'ai tellement de choses à faire que le beu temps ambiant m'a empêché de faire. Un petit post en fouillis, avec une multitudes de pistes qui m'inspirent, mais que je n'aurai certainement pas le temps de toutes suivre. J'ai ouvert un compte pro sur Flickr, j'y ai importé toutes mes photos de la Biennale, mais je dois aussi faire un ménage fou dans mes photos. Je commence aussi un cours privé de Pilates avec ma petite soeur, j'ai hâte de rencontrer Cherhine, ambassadrice chez Lululemon. J'ai deux ou trois bouquins qui n'attendent que je lisse leurs pages, j'ai envie de manger un gâteau pendant que je lis - il me semble que ça va ensemble, alors je vous offre la meilleure recette de tiramisu au monde. D'autre popote car c'est l'automne après tout, et tellement 1001 autres trucs. Ha oui, y'a aussi le Festival du Nouveau cinéma qui est commencé et qui dure jusqu'à la fin du week-end prochain, si je n'ai pas le temps de m'y rendre. J'pense que j'ai envie de cocooner finalement. C'est la saison qui commence. Je vous souhaite donc un week-end nourrissant dans votre cocon ou ailleurs !


Image 4 1165 BODIE and FOU Industrial light (victoria)
Image 2

Image 8

Photos : 1. Bodie and fou  2. et 4. By Nord  3. Collection K for Diane Keaton

Posté par zanouchka à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 octobre 2011

Anthropologie à Montréal

J'apprend à l'instant qu'une boutique américaine que je vénère, Anthropologie, emménagera au centre-ville sur la chic rue De Lamontagne. Oui, oui, vous avez bien compris : Anthropologie ouvre une succursale à Montréal, et c'est dans peu de temps, l'ouverture est prévue le 25 novembre. Cri de joie !

Anthropologie-store-in-Rockefeller-CenterJPG


Anthro_portland Oregon

Anthropologie, c'est un magasin où l'on vous raconte des histoires, dans de savantes et très élaborées mises-en-scène tissées par les plus brillants artistes du merchandising. Rien n'est laissé au hasard : les vitrines alléchantes vous interpellent rapidement. Puis dès que vous passez la porte, vous pressentez tout le plaisir que les artisans ont eu en brainstorming, dans l'exécution et la fabrication de tout ces décors enchanteurs. L'expérience y est muséale, et le succès réside dans ce grand art d'agencer objets inusité et hétoroclites glanés à travers le monde, en mélangeant leur rôle et leur genre. Résultat : un émoi nous assaille dès qu'on entre dans cet antre de bon goût. Pas étonnant qu'on s'y déplace pour y trouver de l'inspiration. Chez Anthropologie, ce sont des masters trendsetters.

anthropologie01_o

AnthopologieMDAY212
anthropologie-window_wouldyoulikeacupoftea

Spécialisée dans le concept-store bien avant tout le monde, la famille compte aussi les chaînes Urban Outfitters et de Free people. Pas spécialement ce qu'on appelle des amateurs. Ce que j'aime de la marque, c'est la vision artistique des dirigeants qui donnent plein pouvoir à la création... en live et en virtuel.

Le discours est destinés à une clientèle Boho-chic, qui adhère au plus pur esprit du D.I.Y. Pas étonnant qu'une armée de soldats soit mise à exéxcution pour mener à bien les grandes idées. Ou encore, qu'on engage des artsites multidisciplinaires pour approfondir la créativité, le rendu d'une idée. J'sais pas qui est le boss, mais la vision est claire : ouverture, ambition, détermination, créativité pour tout ce qui beau, et où rien n'est impossible. En voici des exemples
:

1. Nathalie Lété, artiste-peintre, qui décore live la vitrine du magasin sur Fifth avenue
2. Louise Kirky, artiste-peintre qui s'éclate sur une palissade de magasin-en-devenir.
3. Des bouchons de liège en display, 2,5 millions de bouchons de liège pour des vitrines


Vous ne pouvez vous déplacer en boutique aux États-Unis ou en Europe ? Pas problème... Anthropologie vous raconte une nouvelle histoire web à chaque mois si vous les désirez. Un nouveau catalogue est disponible en-ligne mensuellement : shooting, location, vêtements, art de vivre. Une nouvelle histoire à chaque mois, vraiment populaire, car chaque catalogue est léché. Il y a même le site d'une groopie Behind the dressing room doors qui a relevé le pari d'archiver les catalagues depuis 2004 ! Et vous remarquerez que plus on avance dans le temps, plus les éditions comportent encore plus détails, sont plus élaborés et raffinés. Du bonbon !


Image 31 Image 23

Image 20 Image 26

Image 25


Y'a aussi le volet des chaussures. Avouez qu'il est difficile de leur résiter, toutes plus originales, féminines et ravissantes les unes que le autres. Le plus souvent hors de prix, elles me font néanmoins toutes envie !

Image 7 Image 27Image 9 Image 8

Comme si vous n'étiez pas assez convaincues et que cette marque n'était pas assez louangeable, la portion décoration et art de vivre, est de loin celle qui me ravit le plus. 

Image 6 anthro - divan rose

Image 14 Image 19
Image 32 Image 34
Image 28 Image 30



Vous comprenez l'excitation ? Alors dites, êtes-vous prêtes à vous faire raconter des histoires d'Anthropologie à Montréal? 
Gageons aussi que quelques-uns de nos artistes locaux seront mis à contribution. Je vous le demande : comment être contre la vertu ?


Image 33 Anthro jupe crochetée en flocons

Images via : my favorite things :: elena 777 :: future girl :: mday212 :: swirl marketing :: charleston girl :: miss LA